Changement de présidence pour bpifrance

Le 1er mai, Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la CDC, passera la main. Louis Gallois a aussi remis sa démission.

Du changement s’annonce à la Banque publique d’investissement, à peine plus d’un an après son lancement.

Jean-Pierre Jouyet, l’actuel président, également directeur général de la Caisse des Dépôts (CDC), a annoncé il y a quelques jours qu’il passerait la main dès le 1er mai prochain, avec « le sentiment du devoir accompli ». La raison invoquée ? Jean-Pierre Jouvet a déclaré avoir des difficultés à concilier la défense des actionnaires de la CDC dans bpifrance, et le fait de remplacer cette dernière dans son entièreté.

C’est donc un autre représentant de la CDC qui devra prendre la tête de la première filiale de l’institution publique. Il sera bientôt désigné  par les deux actionnaires égaux de la BPI : l’institution publique et l’Etat.

Bpifrance devra également faire avec le départ de Louis Gallois (commissaire général à l’investissement au conseil d’administration) qui vient de remettre sa démission. L’Etat devrait trancher la question dans les jours qui viennent.

Enfin, Ségolène Royal, récemment nommée ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie au sein  du gouvernement Valls, quitte elle aussi ses fonctions de vice-présidente à la Banque publique d’investissement. Le poste vacant devrait, selon toute vraisemblance, être récupérer par Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, afin de respecter les règles de parité imposée par la banque publique.

logo_bpi

Source : Les Echos

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.