Aller au contenu

Courtage immobilier : ce qu’on y gagne, ce qu’on y perd

Indépendant, appartenant à un réseau de courtier (CAFPI…), filiales de banques de dépôts traditionnelles (LCL, Société Générale…) ou courtiers sur internet (Meilleurtaux.com…), le courtier en immobilier exerce une profession réglementée par le code monétaire et financier le désignant comme un intermédiaire en opérations de banque et services de paiement (IOBSP). A ce titre, le courtier propose à des acheteurs ou des vendeurs de biens immobiliers, une gamme de services et de conseils dans des domaines tels que : immobilier, financier, juridique, administratif et commercial.

Accompagnement et conseils d’expert

Que vous soyez acquéreur, vendeur ou investisseur de biens immobiliers, vous pouvez faire appel à un courtier. Véritable expert du marché de l’immobilier, bancaire et financier, ce dernier est le partenaire des établissements bancaires. Grâce à ses connaissances techniques et à un flux important de dossiers qu’il transmet, le courtier négocie plus facilement des remises sur les taux de prêt, l’assurance…
Après avoir pris connaissance de votre situation financière, le courtier vous conseillera sur les banques pratiquant les meilleures offres et vous proposera un suivi administratif.
Si vous êtes vendeur, ce dernier garantira la promotion de votre bien et se chargera des visites.

Les revers du courtage immobilier

Afin d’obtenir une négociation favorable, mieux vaut présenter un dossier solide. En effet,si vos revenus sont faibles ou si vous disposez de peu d’apport ( 30% conseillé), le courtier aura peu de latitude pour négocier .En revanche,quand le courtier obtient une remise de taux, la banque prêteuse exige la plupart du temps que vous domiciliez tous vos revenus chez elle. Enfin, après l’obtention de votre prêt, vous devrez vous acquittez de frais de dossier auprès de la banque (environ 1% du montant emprunté ) ainsi que des frais de courtage variant selon votre statut d’acquéreur ou de vendeur et du type de courtier sélectionné.

Étiquettes:

1 commentaire pour “Courtage immobilier : ce qu’on y gagne, ce qu’on y perd”

  1. Une transaction immobilière est un processus complexe et délicat qui nécessite une connaissance approfondie du marché de l’immobilier et un grand talent pour la négociation. C’est pourquoi qu’on fasse appel à un courtier immobilier. Celui-ci peut s’occuper de tout : demandes de renseignements, gestion des appels et des visites, promotion de la propriété auprès des acheteurs potentiels, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.