Le classificateur à sable : une solution efficace pour dessabler les eaux usées

Classificateur à sable

Dans le traitement des eaux usées, le sable pose souvent problème : cette matière minérale nécessite un filtrage particulier, ne serait-ce que sur le plan de la granulométrie, de l’égouttage et du déversement. Mal filtré, le sable peut en effet générer l’abrasion des machines ainsi que la sédimentation des eaux et le bouchage des canalisations. Dans le secteur industriel comme dans le milieu urbain, le dessablage par le biais d’un classificateur à sable s’avère quasi-indispensable.

Un rendement élevé

Grâce à sa vis d’extraction des sables, intégrée sur certains modèles, et à une trémie de sédimentation, le classificateur à sable offre un taux de séparation ultra-important et constitue une étape essentielle au traitement des eaux usées. Ainsi, le classificateur à sable de type VCS, proposé sur le site internet Inofilter.fr, atteint un rendement de 95%. Ce modèle permet en effet une séparation des matières à granulométrie supérieure à 200 µm. C’est via une turbulure verticale et un déversoir que l’effluent empli de sable est dirigé vers la trémie. Au fond de celle-ci, une vis de transfert inclinée reprend les particules minérales avant de les évacuer en hauteur. Les déchets sont alors récupérés dans une benne, tandis que l’effluent épuré est dirigé en surverse vers une turbulure de sortie, placée sur n’importe quel flanc de la trémie en fonction des préférences et de la configuration du lieu.

Un entretien limité

En choisissant un classificateur à sable 100% inox, vous réduisez les risques de détérioration du filtre. Ce matériau robuste est facile d’entretien et offre une grande durée de vie à votre équipement. Optez également pour un modèle sur lequel aucun palier ne se situe en partie immergée : cela permet un rendement encore plus intéressant et une plus grande facilité d’entretien.

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.