Aller au contenu

Les avantages de créer une micro-entreprise

  • par
Les avantages de créer une micro-entreprise

Les micro-entrepreneurs sont de plus en plus nombreux car une micro-entreprise est facile à créer et à gérer et les formalités juridiques sont allégées. Cette forme est à privilégier si votre activité ne requiert pas un grand investissement et si le chiffre d’affaires n’est pas élevé.

Qu’est-ce qu’une micro-entreprise ?

La micro-entreprise est considérée comme une entreprise individuelle dont le régime social et fiscal a été simplifié par rapport aux autres entreprises. L’entrepreneur exerce alors son activité en son nom propre et n’est pas considéré comme une personne morale. Cette personne physique sera donc responsable de tous les actes réalisés dans le cadre d’un régime de micro-entrepreneur. Dans le cas d’une micro-entreprise, le chiffres d’affaires est limité (activités de vente de marchandises et prestation d’hébergement : 170 000 € et activités de prestation de services et activités libérales : 73 000 €).

Procédures allégées

Il suffit de faire une déclaration de sa micro-entreprise en remplissant un formulaire et ensuite, effectuer la domiciliation de celle-ci. Il est possible d’utiliser le domicile de l’entrepreneur ou un bureau commercial. Une immatriculation est utile que l’on soit un commerçant ou un artisan. Il est également indispensable de faire une souscription à une assurance auto-entrepreneur et d’ouvrir un compte bancaire.

Régime fiscal, social et comptable simplifiés

La comptabilité est simplifiée et ne nécessite pas l’intervention d’un expert-comptable.
Le régime microsocial offre un avantage dans la mesure où les cotisations dépendent du chiffre d’affaires et sont payables tous les mois ou chaque trimestre. Si la recette est nulle pendant une période, le micro-entrepreneur sera dispensé de cotisation. On peut également citer l’avantage d’une franchise en base de TVA c’est-à-dire qu’on est dispensé de déclarer et de payer la TVA si on ne dépasse pas les seuils de chiffre d’affaires de 85 800 euros (activités de vente de marchandises) et 34 400 euros (prestation de services).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.