Aller au contenu

Les croisières : un secteur encore rentable ?

Les croisières

Après la crise du coronavirus, le secteur du tourisme, y compris celui des croisières, a été durement touché et a beaucoup de mal à se rétablir. Les opérateurs dans le domaine ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler. Avant la pandémie, ce domaine d’activité a été un des plus florissants…

Quelques mots sur les croisières

Le secteur des croisières était déjà confronté à de multiples problèmes, bien avant la crise. À titre d’exemple, les populations locales des lieux visités n’acceptaient guère le passage des touristes. Cela pouvait s’expliquer par l’intrusion de nombreux touristes dans la région. Toutefois, cela n’avait pas duré vu que chaque voyage signifiait de changements fréquents de ports d’amarrage. Par ailleurs, les paquebots mobilisés au cours de ces explorations ne se limitent pas à une zone géographique fixe. Les visites se faisaient à la guise des participants.

Les problèmes rencontrés

Dans le cas d’une situation risquée dans un pays, il n’était pas difficile de larguer les amarres et de partir pour de nouvelles contrées. Néanmoins, cette faculté n’aurait servi à rien puisque la crise de la pandémie a envahi le monde entier. Certains ports ont refusé catégoriquement d’accueillir les vaisseaux de croisière de peur de répandre le virus de la Covid-19. Les hôtels flottants étaient considérés comme des menaces dans certains endroits du monde. 

Quelques données chiffrées

La baisse fulgurante du nombre de croisiéristes depuis les trois dernières années marque le secteur de la croisière. Ainsi, la situation est définie comme la plus catastrophique de son histoire. De 2004 à 2020, le nombre de participants était passé de 13 millions à 30 millions. Les retombées économiques de 2018 étaient évaluées à 150 milliards de dollars. Environ 1,2 million d’emplois directs et indirects ont été créés. La construction des navires et l’économie des villes portuaires visitées ont été plus que prospères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.