Aller au contenu

Les sociétés les plus féminisées sont plus performantes en Bourse

Il semblerait que l’importance accordée à la gent féminine produit des effets sur la performance des entreprises côté bourse. En dix ans, l’indice des sociétés employant plus de femmes a progressé de 60%. C’est ce que révèle l’Observatoire de la féminisation des entreprises crée par Michel Ferrary, professeur à HEC et non moins chercheur à la Skema Business School.

Un indice boursier en nette augmentation

Dans le cadre de la stratégie d’allocation d’actifs, l’option qui privilégie le critère de la féminisation des entreprises s’avère rentable, mais également socialement responsable. En effet, les actions des sociétés dont les femmes cadres représentent plus de 35% des salariés se portent mieux sur les marchés financiers. L’indice des 15 firmes les plus féminisées du CAC 40 a augmenté de 60% alors que celui de la Bourse de Paris régresse de 40, 76%.

Tout est question de motivation

La diversité des équipes, c’est ce qui explique cette « superformance » des valeurs boursières. Certes, le fait de recruter plus de femmes fera développer la taille des ressources humaines. Toutefois, cette option constitue également un atout bénéfique. Comme la plupart des consommateurs sont des femmes, la contribution des femmes cadres qui travaillent au sein de l’entreprise permet de comprendre les attentes de la gent féminine. La promotion de femmes cadres se présente également comme un facteur de motivation pour l’ensemble des femmes qui oeuvrent pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Les 15 entreprises formant l’indice Femina

Les 15 entreprises de l’indice Femina sont issues de différents secteurs. Quatre grandes marques de luxe dont Hermès, L’Oréal, Kering et LVMH figurent parmi les entreprises qui emploient le plus de femmes. Les sociétés opérant dans le domaine de la finance font aussi appel aux services des femmes cadres. C’est le cas d’AXA, Natixis, BNP Paribas et Société Générale. Deux grosses pointures de la communication Vivendi et Publicis recrutent également davantage de femmes, tout comme Danone le numéro un de l’agroalimentaire. Accor, Sanofi, Casino et Sodexo font aussi partie des entreprises qui comptent le plus de femmes cadres dans leurs sociétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.