Aller au contenu

L’industrie de l’alcool

  • par
L'industrie de l'alcool

L’industrie de l’alcool comprend toutes les entreprises qui produisent et vendent des boissons alcoolisées (bière, vin, spiritueux et alcools forts). Les bars, les magasins et les pubs sont également inclus dans ce groupe. Ce secteur est souvent controversé en raison de l’impact considérable des produits vendus.

Le domaine, en général

L’alcoolisme a toujours causé de nombreux problèmes et affecté de nombreux domaines : santé, société, vie familiale et professionnelle… Les boissons alcoolisées s’obtiennent par la fermentation de fruits, de céréales ou d’autres plantes. Ces ingrédients ont déjà été utilisés durant la Préhistoire. Certains chercheurs affirment que la bière existait déjà bien avant l’apparition de l’écriture. C’est le troisième breuvage le plus populaire au monde après le thé et l’eau.

Les boissons alcooliques les plus populaires

La bière fait partie des boissons les plus appréciées au monde et est considérée comme un excellent relaxant. Elle est issue à partir de la fermentation de céréales et une faible teneur en alcool. Différents rituels sociaux tournent autour de ce breuvage, notamment les jeux, les visites de brasseries, les magasins spécifiques… De son côté, le vin contient plus d’alcool et a un indice culturel supérieur. Ses bouteilles sont collectionnées par les experts en la matière : les critères de sélection sont composés par la cave, l’emplacement et l’année de production. 

Les qualités requises

Afin de s’attirer davantage les consommateurs, l’industrie de l’alcool dépense des sommes colossales dans leurs publicités. Les devises prônées visent la promotion du sport et des capacités sexuelles, le plaisir… L’alcoolisme touche environ 140 millions de personnes dans le monde, mais cette organisation semble avoir négligé de se pencher sur les effets négatifs de ses produits sur la société. Toute personne qui consomme ce produit perd ses réflexes et réagit tardivement. Une situation qui représente, d’ailleurs, un risque majeur pour d’éventuels accidents de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.