Aller au contenu

Ne pas subir la chaleur au travail

Les trucs et astuces

En été, les cités se muent en fournaises, et le travail dans les bureaux vitrés, parfois exposés plein sud, devient vite étouffant. Toutefois quelques trucs et astuces permettent de retrouver une vie active estivale confortable. Certains accessoires, aisément accessibles sur Internet, rendent la canicule moins intense. Les mini-ventilateurs individuels, peu onéreux et parfois design, complètent les climatisations anciennes. En été, les stores baissés de moitié empêchent les rayons ultraviolets de faire grimper la température du bureau, tout en laissant passer suffisamment de lumière naturelle pour travailler. L’hydratation régulière est un facteur primordial de refroidissement du corps. Si vous disposez d’une fontaine à eau proposant une température tempérée et une plus froide, l’absorption régulière de mélanges comprenant une importante proportion d’eau froide, est vivement recommandée. Contrairement à un réflexe usuel, l’ouverture des fenêtres s’avère contreproductive, laissant entrer un air estival chaud, et amenuisant les quelques bénéfices des climatisations poussives. Enfin, remontez vos manches.

La législation concernant le travail estival

L’été, les activités professionnelles obéissent à des règles, que les comités d’hygiène et de sécurité sont chargés de faire respecter. Si le code du travail ne précise pas de seuils de température précis, en été, l’eau potable fraîche doit être à disposition, l’air doit être renouvelé, la cadence ralentie par des pauses, et les équipements électroniques systématiquement coupés la nuit, pour éviter les accumulations de chaleur. Une attention particulière doit également être portée aux femmes enceintes comme aux travailleurs en extérieurs.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.