Aller au contenu

Paiements en espèce : un plafond à 300€

Si vous aviez l’habitude de payer votre loyer en espèces, il va falloir arrêter dès le 1er septembre. Sauf si votre logement vous coûte moins de 300€ par mois. 

300€ / jour

En effet, dès la rentrée, il ne sera plus possible de régler plus de 300€ pour son loyers, ses impôts ou ses autres taxes en liquides. Cette décision, prise dans le cadre de la loi de finances pour 2013, viserait à «  améliorer la sécurité des usagers et des agents » mais aussi à éviter « le blanchiment d’argent », selon le site impots.gouv.fr.

Si, pour la plupart, ce plafond journalier passera inaperçu, il n’en va pas de même pour certaines catégories de populations, notamment les locataires en HLM et les personnes âgées, qui, jusqu’ici, se servaient très peu de chéquier ou de carte bancaire, préférant aller retirer une somme en liquide auprès d’une banque.
Les personnes ne possédant pas de compte bancaire n’auront donc pas d’autres choix, elles aussi, que d’en ouvrir un.
Voilà une nouvelle qui risque d’augmenter sensiblement le nombre d’impayés.

Des alternatives à l’étude

Bien sûr, il existe quelques alternatives. Il est possible, par exemple, de payer d’abord 300€, puis de revenir payer le compliment le lendemain, et le surlendemain pour plus de 600€. Si le créditeurs accepte les paiements différés…
Le mandat peut aussi être une solution, mais notons toutefois que son coût (8€) peut être assez dissuasif.

Les banques envisagent toutefois d’autres moyens de paiement alternatifs, en particuliers pour les personnes en difficultés financières,  tels que les cartes de paiement à autorisation systématique, afin de garantir aux personnes de pouvoir régler leurs dépenses de la vie courantes sans trop de problèmes.

Étiquettes:

1 commentaire pour “Paiements en espèce : un plafond à 300€”

  1. Les infos ici sur cette page sont bien intéressantes. J’ai vraiment bien aimé, un article qui est bien écrit et nous permet d’en savoir un peu plus sur le sujet. Bien vu !
    Amandine Luong / MELTY.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.