Porte blindée ou blindage de porte ?

Vous hésitez entre un blindage de porte et une porte blindée, pour protéger une maison, une entreprise ou un entrepôt ? Voici quelques pistes pour accompagner votre réflexion et vous aider dans votre choix.

La porte blindée : une plus grande sécurité contre les risques d’intrusion

La porte blindée offre un degré de sécurité optimal, qui a été évalué par des tests en laboratoire ; les portes sont ainsi classées selon une norme rigoureuse, en fonction du temps de résistance qu’elles opposent à une infraction : A2P BP1, BP2, BP3 pour respectivement 5, 10 et 15 minutes. Ce n’est pas le cas pour le blindage de porte ; si celui-ci offre une sécurité supplémentaire par rapport à une porte de base, son niveau de résistance exact n’est pas connu en raison de l’impossibilité d’effectuer des tests en usine, celui-ci dépendant de la pose et de la porte elle-même. Cette solution ne peut donc pas non plus être certifiée par le Centre national de prévention et de protection.

Le blindage de porte : plus accessible et respectueux du style d’origine de la porte

Le blindage de porte permet toutefois de conserver sa porte d’origine ; il consiste à simplement ajouter une tôle de blindage en acier sur celle-ci. Ceci est très pratique quand on habite un lieu où le style de porte est imposé, par exemple dans un lotissement, un immeuble ou encore une zone d’urbanisme protégée ou quand, tout simplement, on souhaite garder un style de porte qui nous charme. En outre, le blindage de porte est beaucoup moins cher qu’une porte blindée, jusqu’à 30% en moins, les matériaux étant moindres. Vous trouverez d’autres détails pour choisir sur le site de ce spécialiste de la porte blindée à Lyon.

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.