Aller au contenu

Que faire pour réduire le coût de votre investissement locatif ?

Dans le secteur de l’immobilier, le coût d’un projet est un élément-clé pour définir son envergure et les risques qu’il peut présenter. En matière de location, le volume de l’investissement va déjà donner une petite idée sur ce que vous pouvez en tirer. Étant donné qu’une valeur locative varie constamment, faites attention à la somme que vous dépensez. Prenez toutes les dispositions nécessaires pour bien cerner le coût de votre investissement immobilier locatif.

Empruntez pour financer votre investissement locatif et bénéficiez d’une réduction d’impôts

Il est bien plus difficile de payer cash le prix d’un bien immobilier. Emprunter reste le meilleur pour devenir propriétaire. De plus, les intérêts de votre prêt immobilier sont déductibles sur les loyers. Il suffit tout juste de les déclarer au fisc. Un emprunt destiné à un investissement locatif est souvent accompagné d’une assurance décès invalidité. En cas de décès ou d’invalidité permanente, cette dernière prend en charge les remboursements de l’emprunt et permet à votre famille de continuer de percevoir les loyers.

money-167735_1280

Effectuez un investissement locatif défiscalisé

Suivre le principe de la loi Pinel reste aussi une autre bonne option, si vous êtes sans apport ou avec un apport limité. C’est une autre manière de bénéficier d’importantes réductions d’impôts. La défiscalisation est calculée en fonction du prix d’acquisition et la durée de la location. Pour profiter de ce mécanisme, votre investissement immobilier doit remplir un certain nombre de critères : cela doit concerner un bien neuf qui respecte certaines normes et conditions, acquis à partir du 1er septembre 2014 et doit être ensuite loué suivant d’autres critères qui portent sur le locataire potentiel. La zone d’éligibilité à la loi Pinel est large et vous pourrez en profiter pour acheter une maison à Rennes, comme à Paris ou à Marseille ou encore à Tours !

Gestion de vos locations

logoSi vous décidez de gérer vous-même la location de votre bien, vous ferez certes des économies. Mais attention ! Vous devez tout connaitre de la gestion immobilière et les règles juridiques applicables aux rapports locatifs. C’est beaucoup de travail, et parfois de stress. C’est pourquoi il peut être intéressant, dans un premier temps, de confier la gestion à une agence immobilière ou à un syndicat solidaire, comme HF Gestion, qui est par ailleurs adhérente à l’UNIS (Union des Syndicats de l’Immobilier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.