Un Secrétaire d’Etat au Budget

Manuel Valls a annoncé hier matin la nomination d’une douzaine de secrétaires d’Etat. Dans l’après-midi, ce sont finalement quatorze personnes qui viendront compléter le gouvernement Valls. Parmi lesquels, Christian Eckert, nouveau secrétaire d’Etat au Budget.

Un secrétaire d’Etat qui n’a pas la langue dans la poche

Il était depuis deux ans déjà rapporteur général du Budget, connu pour son franc parler. Il devra dorénavant officier, plus calmement, auprès de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes Publics.
Agrégé de Mathématique, il est député de Meurthe et Moselle depuis 2007 et avait l’habitude de partager son avis sur son blog personnel (christianeckert.net). Connu pour se battre (parfois vivement) pour ses convictions, il faisait également parti des 88 signataires du “contrat de confiance visant à faire entendre la voix du parlement et à “gauchir” le gouvernement Valls. Il déclarait alors ” Le “contrat de majorité” n’est pas une “menace”, mais un devoir d’alerte”.

Bercy à Gauche

Cette nomination entend donc confirmer un ancrage très socialiste de Bercy. Si Arnaud Montebourg a récupérer le portefeuille de l’économie tout en étant socialo-démocrate, c’est pourtant bien Michel Sapin, socialiste pur jus, qui sera la voix de la France, appuyé par le tout aussi gauchiste Chritian Eckert. Un rôle de responsabilité important pour celui qui, il y a tout juste un an, lors des aveux de son ancien collègue Jérôme Cahuzac, à l’époque ministre délégué au Budget, se disait dégoûté de la politique et envisageait de se retirer.

Encore plus d’étincelles à Bercy ?

Si le duo Sapin-Montebourg inquiétait sérieusement, ce n’est pas l’arrivée de Christian Eckert qui devrait arranger les choses. En effet, à la veille du discours de Manuel Valls, l’homme de 58 ans s’en prenait à la politique de l’offre qu’allait défendre le Premier ministre devant l’Assemblée. Politique qu’il devra maintenant  mettre en place, pour ramener la France sous les 3% de déficit. Sujet à propos duquel il s’était déjà opposé avec Michel Sapin…

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.