EDF : marchés truqués ?

Ce lundi, 24 personnes ont été mises en examen par le procureur de la République de Nanterre, Robert Gelli. Elles sont soupçonnées d’être impliquées dans un vase système de marchés truqués chez EDF. 

La première personne concernée est un ancien cadre d’EDF, dont le rôle était de passer des marchés pour le compte d’EDF auprès des fournisseurs. Il est donc soupçonné d’avoir mis en place un système de corruption et d’abus de biens sociaux, “sollicitant des faveurs en échange de l’obtention des contrats“.

Entre 2008 et 2010, il aurait ainsi gagné plusieurs centaines de milliers d’euros, sous forme d’argent liquide, mais aussi de voitures, vins, aquariums, travaux gratuits pour son logement personnel…

De son côté, EDF assure que, si les faits étaient avérés, il ne s’agirait que d’un cas isolé. L’entreprise déclare que « de nombreux dispositifs anti-fraude » existent et que « les achats sont soumis à des contrôles stricts »Le salarié aurait été repéré en 2011, suite à l’appel d’un fournisseur qui refusait de payer. Il avait reconnu les faits et été licencié sur le champs.

Parmi les autres mises en examen, ce sont principalement des responsables d’autres sociétés, ayant accéder au demande de l’employé d’EDF et ayant donc, par là, commis des actes de corruption.

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.