Aller au contenu

Idées reçues sur le monde de l’immobilier

  • par

money-167735_1280Très répandues, les idées reçues sont faciles à admettre et difficiles à contrer. Qu’elles soient vraies ou fausses, elles n’épargnent aucun domaine. Comme le monde de l’immobilier comporte des écueils, il est nécessaire de décrypter ses clichés. Connaitre les faits réels sur le bien, les agents immobiliers ainsi que d’autres détails est aussi essentiel.

 

Sur les biens immobiliers

Beaucoup prétendent que pour connaitre la valeur d’un bien, il suffit de savoir le prix du mètre carré dans une ville. C’est faux. Le quartier où il se trouve, la rue, sa disposition dans l’immeuble… figurent parmi les facteurs à considérer pour évaluer son prix. Le cliché qui montre qu’un crédit immobilier peut être acquis auprès de toutes les banques, même si elle n’est pas la vôtre, est plutôt vrai. Il est même nécessaire de comparer le taux d’intérêt de toutes les banques pour connaitre la meilleure option. Et quand on vous dit que c’est le bon moment pour emprunter, c’est également vrai !

Sur la construction

logo-maison-hohaDans l’idée générale, faire construire sa propre maison est réservé aux plus riches, car cela coûte très cher. C’est souvent faux ! D’abord, il existe de plus en plus de formules pour faire construire à moindre coût : maison à finir de construire soi-même, maison en kit, préfabriqué, maison en bois… et l’affaire est souvent plus rentable et avantageuse. En effet, vous obtenez pour un prix raisonnable une maison neuve, aux performances énergétiques inégalées, totalement votre goût, et vous faisant bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Alors renseignez-vous, car il serait dommage de passer à côté.

Sur les agents immobiliers

L’idée reçue, qui exprime que la confiance envers les agents s’effrite, est fausse. D’après l’enquête menée par l’IFOP, quatre personnes sur cinq affirment faire confiance aux agents et 80 % des enquêtes sont satisfaits de l’expertise des agences. Il est aussi répandu que les sites web des agences sont peu consultés. Ce cliché est faux. D’après les sondages, 47 % des personnes enquêtées considèrent ce canal comme source d’information. Plusieurs pensent également que l’internet va substituer les services des agents immobiliers. Et pourtant, 73 % des gens questionnés ont déclaré que cet outil restera complémentaire d’un contact avec un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.