Les taux des prêts immobiliers seront bas jusqu’à la rentrée.

Les taux les plus bas depuis les années 40

Les taux d’intérêt fixes des prêts immobiliers ont accusés de nouvelles baisses ces derniers mois. Le recul varie entre -0.05 % et – 0.015%, selon les durées et les sommes d’emprunt. Ce sont donc de tous nouveaux records qui ont été atteints (2.75% pour 15 ans et 3.05% pour 20 ans), nous n’avions pas vu des taux aussi bas depuis la fin des années des 40 !

N’oublions pas qu’il ne s’agit que de moyennes, ce qui veut donc dire que certaines banques, pour certains dossiers qu’elles jugent plus solides, propose des taux encore plus bas et des décotes supplémentaires, permettant à certains jeunes emprunteurs de passer sous les barres symboliques des 3% pour un engagement sur 20 ans et de 2 % pour les durées de moins de 10 ans !

Pas de changement pour la rentrée

Selon les plus grands courtiers interrogés, il est aujourd’hui impensable que les taux remontent d’ici la rentrée. Tout au plus pourraient-ils stagner, si toutefois ils ne continuaient pas leur inexorable chute entamée depuis plusieurs mois.

A cela, deux raisons : l’été n’est pas la meilleure période pour les mouvements de taux, rares sont les grands changements économiques qui ont lieu en août, après tout, l’économie à aussi le droit à quelques vacances.

La seconde raison, plus importante, découle des décision de la BCE (Banque Centrale Européenne) : celle-ci compte également maintenir ces taux directeurs à des niveaux quasi-nuls (0.15% en moyenne). Sans aucune surprise, les banques vont donc continuer d’emprunter à bas taux, et par extension, prêter à bas taux elles-aussi.

Reste à savoir si ces changements vont vraiment influencer les particuliers, car malgré des taux toujours plus bas et un marché immobilier en berne, les acquéreurs sont de moins en moins nombreux, et beaucoup plus frileux.

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires *. Votre adresse mail ne sera pas publiée.